Je vous invites à venir voir mon exposition de peinture.

Vert l’art.

Du 1 mars 2023 au 9 avril 2023

Vernissage à l’intérieur de la Maison Antoine-Lacombe : 

samedi 4 mars de 13 h à 17 h, allocutions à 13 h 30.



Origine, inspiration de mes tableaux :
_____

Le feuillage des mûres de mon jardin en novembre.

Création novembre 2022.

Arbuste vigoureux, grimpant à feuillage persistant, sans épines à palisser contre un mur ou sur un treillis pouvant atteindre 3 m et plus de développement. Très gros fruits brillants très fermes.
La plus grosse mûre ! Récolte importante et échelonnée de fin juillet jusqu’au début du mois d’octobre.

Les plants deviennent immenses! Nous avons construit notre back à compost juste derrière. Ça le camoufle très bien! Les plants auront avec le temps les pieds bien enrichis. Lorsque l’hiver arrive je déplace
mes petits bonsaïs au pied des mûres. À cette endroit s’accumule la neige et ainsi ils profitent d’une bonne protection.

Les favoris de mon amoureux!
😍

©Josée Perreault artiste peintre. Photographie de mon jardin. 



Kiwi

Origine, inspiration du tableau… Création octobre 2022.

Mini kiwi sans poil. Actinidia kolomikta

2 plants sont nécessaires un mâle et une femelle.
Ils Grimpent sur une palissade de 6×6 pied, que mon conjoint à fabriqué.
Récolte en octobre,. Mes favoris!😍

©Josée Perreault artiste peintre. Photographie de mon jardin.

Photos montages avec Procreate pour le tableau kiwi.

Prunus

Le prunus de Schubert. Prunus virginiana « Schubert » ou Cerisier de a Virginie.

Cet arbre nous l’avions choisi en arrivant à la maison, où nous sommes présentement, pour son changement de couleurs , au cours de la saison estival. Tout vert, au printemps, il change pour un beau rouge, pourpre foncé. Teinter de multiple nuance de différentes couleurs, des rouges, des violets des verts et même bleutés grisâtre, lorsque le Soleil l’éclaire. Je ne me lasse jamais de le photographier, même les feuilles qui sont tombées fin octobre, on des couleurs vraiment particulières! la floraison au printemps est magnifique et odorante. Et les petits fruits qui suivent sont appréciés des oiseaux.

Nous l’avions planté en avant de la maison, mais la maladie souvent observés sur les cerisiers et les pruniers, a commencé à apparaître. Cette maladie nommée « le nodule noir du cerisier » se propage si on n’intervient pas rapidement : elle affecte la croissance de l’arbre et peut même entraîner sa mort. Ça ressemble à une grosse cocotte noir ou renflement noir, sur les branches. Les nodules matures produisent des spores qui sont disséminées par le vent et la pluie, propageant ainsi la maladie. Durant la saison de croissance, soit vers la fin du printemps et en été, éliminer les nodules à mesure qu’ils se forment.

Nous avons donc décidé moi et mon amoureux de lui laisser un chance mais en le transplantant derrière dans le jardin, espérant qu’il nous fasse de l’ombre un peu sur la terrasse. C’est surtout lui qui a insisté pour lui laisser sa chance, je n était pas aussi optimiste!

Finalment après 7 ans, il est de mieux en mieux, il a pris sa place et semble s’y plaire et il est superbe. Je le traite au mieux en ramassant les feuilles qui pourrait être atteint du champignon chaque automne, Nous coupons les tiges atteintes , 10-15 cm plus loin sur la branche atteinte au besoin.

J’ai décidé cette année de faire quelques Boutures pour en faire des bonsaïs et pour le propager…

Malgré que les arbres ne sont pas le sujet auquel je m’intéresse habituellement, il fait parti du décor de mon jardin. Il m’inspire beaucoup, à différent moment de la journée, et ou de la saison estivale les couleurs changent et j essai de reproduire avec ma technique les effets de lumière qui jouent dans les feuillages.

©Josée Perreault artiste peintre. Photographie de mon jardin.


©Josée Perreault artiste peintre. Photographie de mon jardin.